Written by

La testosterone : son importance en musculation

Compléments| Views: 1585

schema-de-la-molecule-de-la-testosterone

La Testostérone et son importance

La testostérone est l’hormone reine dans la prise de muscle, car elle permet de synthétiser les protéines. C’est ce que l’on appelle une hormone anabolique.
Cette hormone est présente chez les hommes comme chez les femmes, la seule différence étant que le corps de la femme en produit ENORMEMENT moins que le corps des hommes.
Toutefois cet article est aussi valable pour les femmes que pour les hommes.

Booster votre taux de testo naturellement, c’est la garantie de gains musculaires, de prise de force mais aussi de nombreux bénéfices dans votre vie quotidienne : en effet des taux de testo optimum vous

donneront une libido hors du commun, une énergie décuplée ainsi qu’un sentiment de bien-être général.
Il a aussi été démontré que des taux de testostérone élevés vous aideront face à un certain nombre de maladies dégénératives (ostéoporose, …).

Pour résumer la situation, des taux de testostérone boostés, c’est une garantie de performances physiques optimales à la salle et en dehors.

Le but de cet article aujourd’hui est de vous donner quelques moyens de la booster de manière 100% naturelle :

  • 6126Favorisez les mouvements composés : les mouvements composés (soulevé de terre, squat …) par le nombre de chaînes qu’ils recrutent pour être exécutés imposent un recrutement extrêmement important de vos muscles, aussi bien en nombre de muscles recrutés qu’en intensité du recrutement de ceux-ci (de par les charges que ces exercices composés permettent de manipuler) et impose un important stress physiologique.
    On se rend compte que dans les heures/jours qui suivent les entraînements basés sur ce type de mouvement, les taux de testostérone sont en hausse.

 

 

 

 

  • Raccourcissez vos séances ! Si vous faites partie du club des pratiquants fans de séances à time-to-life-gym-clock-on-wallrallonge qui vous font passer plus de temps à la salle que chez vous, il est temps de revoir votre
    stratégie de training.
    Le taux de testostérone est à son pic environ dans les premières 60 à 75 minutes d’entraînement. Au-delà, la réponse physiologique va à l’encontre de ce que nous souhaitons, à savoir que le taux de testo chute et pire encore LE TAUX DE CORTISOL AUGMENTE (le cortisol est une hormone extrêmement catabolisante).
    Dans l’idéal, je construis toujours mes séances personnelles ou celles de mes élèves sur 1h MAXIMUM.
    Si vous respectez vos temps de repos et vous entraînez de manière suffisament intense, alors vous n’aurez pas besoin de plus de temps pour obtenir le meilleur résultat de vos training.

 

 

  • Ne négligez pas votre sommeil. Même si nos rythmes de vie actuels et nos occupatibodybuilder-sleep-2ons font qu’il n’est pas toujours évident de faire des nuits de 8 heures, d’un point de vue physiologique il est
    scientifiquement démontré que l’accumulation d’un déficit de sommeil provoque une chute non négligeable du taux de testosterone.
    De plus n’oubliez pas que lors de vos périodes de repos que votre muscle se reconstruit des dommages que vous lui avez infligés à la salle.

 

 

 

  • Consommez des (bonnes) graisses en quantité suffisante: L’époque où tous les types de healthy-fats-factor-75graisse étaient réputés être notre ennemi dans la quête d’un physique sec et d’un corps sain est révolue.
    Nous savons désormais que pour être en bonne santé nous avons besoin de bonnes graisses. Il y a une corrélation directe entre la quantité de graisses que vous mangez et votre taux de testostérone. Toutes les études scientifiques menées sur le sujet le prouvent, les personnes ayant un régime pauvre en graisse ont des taux de testostérone faibles.
    Veillez à consommer suffisamment de graisses saturées et mono-insaturées dans votre diète et vos taux de testo exploseront !
    Ma recommandation est d’avoir 25% de vos calories environ qui proviendront des graisses.

 

  • Consommez des compléments qui boostent la testo :
  • Le zinc : des carences en zinc ont été directement corrélées à des taux de testostérone faibles.maxresdefault
  • Fenugrec : le fenugrec est reconnu pour avoir une influence positive sur le taux de testostérone libre, les gains de masse musculaire et la libido chez les hommes.
  • La vitamine D : lors d’étude, les personnes qui complémentaient en vitamine D avaient de taux de testostérone significativement plus élevés que ceux qui ne supplémentaient pas.
  • Acide D-Aspartique : l’acide D-aspartique est un acide aminé qui a été prouvé comme ayant une influence positive en augmentant le taux de testostérone libre mais aussi de l’hormone lutéinisante.

Prenez soin de mettre en place ces quelques préceptes et vous verrez vos taux de testostérone augmenter de manière radicale.

A bon entendeur 🙂

Coach K

 

 

Comments are closed.