Written by

Gérer diète et vie sociale : Fitness lifestyle

Lifestyle, Nutrition| Views: 2701

Peu importe la période de l’année, respecter un plan nutritionnel structuré peut être une bataille pour mener une vie sociale. Voici ici quelques astuces pour vous aider à profiter des repas entre amis même en diète. 


En tant que coach, trouver l’équilibre entre atteindre les objectifs de santé et de forme physique de mes élèves et pouvoir profiter du plaisir d’une vie sociale accomplie n’est pas chose aisée et paraît bien souvent irréalisable.

Et bien détrompez vous : bien que cela puisse vous sembler impossible, en changeant votre mentalité et en modifiant quelques habitudes, il est possible de maintenir votre diète tout en conservant une vie sociale.

Voilà quelques astuces sur comment partager vos repas sans sacrifier votre vie sociale ou vos objectifs de remise en forme.

L’une des erreurs les plus grandes que je vois les gens faire lorsqu’ils essaient de respecter un plan nutritionnel c’est de devenir trop drastique, trop vite : la personne se place alors dans un processus de régime trop restrictif et désociabilisant, refusant ainsi les invitations et s’enfermant dans une solitude certaine.
Quand on aborde sa diète de cette façon, celle ci finit par devenir un véritable cauchemar et on court à l’échec, se retrouvant dans l’incapacité à maintenir une vie sociale.

N’adoptez pas cette attitude ! En étant prévoyant et en réfléchissant un minimum, vous vous apercevrez que vous pourrez garder une vie sociale et être en diète.

Que faire ?  

  • Soyez prévoyant en cas d’invitation : le fait d’être invité à manger chez des amis ne signifie pas que vous devez absolument mal manger !
    Y a t’il une règle qui vous oblige à manger la même chose que vos amis lorsque vous êtes invités à manger ?
    La réponse est NON ! Le plaisir demeure dans la convivialité de partager le repas avec vos amis à la même table, pas forcément avec la même chose dans votre assiette !! ne perdez pas cela de vue.
  • Gardez vos objectifs en tête : si votre famille ou vos amis tentent de vous dissuader de manger “diète” comme cela arrive parfois (les proches ont parfois du mal à accepter cette notion de manger différement), expliquez leur que votre objectif vous tient à coeur ! Et par la même occasion rappellez le vous à vous même !!
    Votre objectif est au centre de votre attention pendant les quelques mois à venir, mettez le vous régulièrement en tête pour ne pas lâcher lors de la tentation de nourriture dans les repas entre amis et familles.
  • Soyez fermes : devant l’incompréhension de vos proches qui tenteront de vous faire manger comme eux, soyez fermes.
    Je trouve qu’être ferme et résister à la tentation est une épreuve parfaite pour travailler votre volonté ! Soyez ferme et restez campé sur votre choix de nourriture. Vous les remercierez plus tard d’avoir forger votre volonté 🙂
  • Choisissez bien : si l’occasion se présente d’aller au restaurant, et bien allez y !!! Le choix est simple et encore une fois rien ne vous oblige à mal manger !
    Choisissez un restaurant du type brasserie : vous êtes sûr d’y trouver un choix de viande, de poisson avec des légumes. Quand vous passez votre commande, demandez votre plat sans sauce ou avec un miminum de celle-ci et choisissez les légumes comme accompagnement.
    Choisissez de l’eau, une boisson light ou zéro (absolument tous les restaurants ont du coca light/zero sur leur carte) ou une eau gazeuse.
    Ne prenez pas de dessert, rien ne vous y oblige !!!
  • Trouvez l’équilibre : vous êtes passionné certes, mais votre entourage ne l’est pas forcément autant DONC sachez aussi sortir dans votre tête de votre carcan “diète et sport” pour aussi profiter des évènements sociaux et du plaisir que ceux-ci peuvent générer ! Ceci aussi est une bonne façon de rester dans votre diète tout en profitant d’une vie sociale.
  • Utilisez des substituts et agencez votre diète : envie d’un hamburger ? Mettez y votre ration de viande en version 5% de matière grasse, mettez de la salade verte (quasi pas de calories !! ), utilisez une sauce barbecue ou ketchup zéro % et pour ce qui concerne le pain à hamburger, à titre exceptionnel incluez en la consommation dans votre total calorique et glucidique journalier et agencer votre diète de la journée en fonction de ce repas.
  • Projetez-vous et soyez fort si besoin: malgré ces conseils, si vous sentez qu’il vous sera impossible de vous rendre à un évenement sans craquer, alors projetez vous sur votre objectf, rappellez vous qu’il vous tient à coeur plus que tout et que cette situation bien que désagréable n’est que temporaire … et déclinez l’invitation. Mieux vaux prévenir que guérir.

Croyez en mon expérience, le plaisir réside non pas dans le fait de manger la même chose que ses amis ou que sa famille mais bel et bien dans la convivialité d’être tous ensemble à table.
Passée la phase d’incompréhension de vos proches (malheureusement au départ vous recevrez quelques réflexions, c’est inévitable) vous vous rendrez vite compte que mener de front vie sociale et diète ne relève pas de l’impossible.
Attention, je ne dis pas que c’est chose facile au départ !
Mais j’estime que des proches qui veulent votre bien doivent respecter votre choix et ne pas tenter de “vous faire manger sous la contrainte”.

N’oubliez pas que vous isoler complètement risque de vous mener à l’échec par frustration et la frustration associée au manque de capacité à se projeter dans son objectif amène à l’échec !

Gardez en tête que les quelques conseils si dessus peuvent sauver et votre diète, et votre vie sociale !

Au fur et à mesure du temps, vous vous rendrez compte que cela est tout à fait réalisable, et le côté désociabilsant de la diète vous apparaîtra anecdotique.

Soyez forts !!

A bon entendeur

Big K

Comments are closed.